Comment travaillez-vous votre Marque Employeur ?

MARQUE EMPLOYEUR… Ces deux mots sont au centre des préoccupations des départements RH, indépendamment de la structure ou du secteur. Mais de quoi s’agit-il ? Et en quoi la marque employeur est-elle aujourd’hui devenue incontournable ?

Au carrefour du marketing, de la communication et des Ressources Humaines, surfant sur les opportunités offertes par les réseaux sociaux, la marque employeur promet de résoudre trois des principales problématiques RH des entreprises :

  • Séduire et attirer les meilleurs profils
  • Convaincre et recruter les candidats ciblés
  • Retenir les talents ou « hauts potentiels »

La marque employeur porte l’identité et les valeurs de l’entreprise. Elle traduit son ADN.

Pour être efficace, elle doit être à la fois attractive et représenter la réalité de l’entreprise. En effet, tenter de développer une image non conforme à la vérité serait dommageable. A l’heure des réseaux sociaux, tous les efforts déployés pour construire une marque employeur de qualité auraient tôt fait d’être anéantis par un « bad buzz » difficile à contrôler. Le discours doit donc valoriser la culture et les engagements de l’entreprise, et cela en toute transparence.

La marque employeur repose sur une adéquation entre les actions de communication et les politiques véritablement mises en place en interne. Une bonne marque employeur nécessite donc un travail en profondeur sur la vision, sur les valeurs et sur les objectifs de l’entreprise. Cet exercice sert de point de départ à la définition du positionnement de marque et de la stratégie de communication qui sera par la suite mise en place. Ce qui, à l’origine, ne semblait être qu’une « simple » problématique RH se transforme ainsi en projet global d’entreprise, mettant à contribution différents services.

Mais pourquoi est-il aujourd’hui si indispensable de soigner sa marque employeur ?

L’environnement, le cadre et les modalités de travail vivent une véritable transformation depuis une dizaine d’années. Avec eux, les critères des candidats pour rejoindre ou rester fidèles à une entreprise ont également changé. Pour de plus en plus d’actifs, il est important de trouver du sens au travail, d’être en accord avec leurs propres valeurs, de maintenir un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, et de travailler dans de bonnes conditions (respect, bonnes relations de travail…). Les profils les plus recherchés par les entreprises ont donc des exigences, et attendent de leur futur employeur qu’il y réponde, de façon pérenne.

Ajoutons à cela l’omniprésence des réseaux sociaux, qui ont changé la donne en termes de recrutement. L’accès à l’information, quelle qu’elle soit, est aujourd’hui à la portée de tous. Si les entreprises ont la possibilité de rechercher des candidats ou de se prendre des renseignements sur eux, ces derniers peuvent également, très facilement, recueillir des informations sur les différentes entreprises qu’ils souhaitent rejoindre et/ou qui les contactent. L’enjeu est donc de taille pour les entreprises recruteuses : elles ont tout intérêt à être visibles et à se présenter sous leur meilleur jour afin de convaincre leurs futurs recrutés. Rares sont donc les sociétés absentes des réseaux sociaux professionnels.

Et les relations partenaires dans tout ça ? Communiquer sur ses recrutements et sur la vie interne de l’entreprise c’est aussi afficher une bonne santé financière et une vision optimiste de l’avenir. C’est dont également une façon de rassurer ses partenaires financiers, ses prospects, ses clients, et ses fournisseurs. Une bonne marque employeur crée donc de la confiance à tous les niveaux, participant à l’établissement d’une bonne réputation. La marque employeur n’est donc pas qu’au service des RH, elle sert aussi la stratégie business de l’entreprise !

Une fois la marque employeur déployée, comment évaluer les résultats ?

S’il est logique de penser qu’une bonne marque employeur vaut mieux qu’une mauvaise, il est indispensable d’évaluer le retour sur investissement du temps, de l’énergie et de l’argent investis dans le projet.

Chaque entreprise pourra définir ses propres indicateurs en fonction des objectifs de départ, tels que :

– Estimation des niveaux d’engagement des salariés avant et après le déploiement de la marque employeur,

– Évaluation des qualités et des nombres de candidatures reçues,

– Veille de l’e-réputation sur Internet

– Évaluation de l’engagement envers la marque des contacts sur les réseaux sociaux

Le sujet est donc complexe, il évolue et deviendra de plus en plus incontournable. Vous avez besoin d’y voir plus clair, de mieux comprendre les enjeux de la marque employeur ? Vous souhaitez allez plus loin ? Alors inscrivez-vous aux formations suivantes proposées par M2i Formation :

Partagez cet article

sur Facebook
sur LinkedIn

M2i Formation

ed-tech-membre

Contact

M2i Formation
146/148 rue de Picpus
75012 PARIS
France

contact@m2iformation.fr

Tél. : 0 810 007 689

©M2i Formation – Tous droits réservés